Skip to main content

Posts

Featured Post

Covid-19: Des chercheurs africains recherchent des fonds pour des essais cliniques sur la plante Artemisia

Des chercheurs africains collectent des fonds pour mener leurs propres essais cliniques sur la plante Artemisia afin d'étudier son potentiel de traitement de Covid-19. Une tisane à base d'extrait d'artemisia a récemment été présentée par le gouvernement de Madagascar comme un traitement contre le coronavirus. Cependant, aucun essai clinique complet sur l’efficacité de l’usine contre Covid-19 n’a été réalisé.

«Je suis prudemment optimiste», a déclaré Frank van der Kooy, un chercheur de l'Université du Nord-Ouest, en Afrique du Sud, qui s'intéresse aux propriétés antivirales signalées de la plante Artemisia.
Van der Kooy a lancé une initiative de financement participatif sur la plateforme BackaBuddy, dirigée par une société à but non lucratif basée en Afrique du Sud, et vise un objectif de collecte de fonds initial de 26 000 euros. L'argent recueilli grâce au financement participatif sera géré par l'Université du Nord-Ouest.
Les caractéristiques d'Artemisia
L…
Recent posts

Déclaration commune de l’ONUDC, de l’OMS, de l’ONUSIDA et du HCDH sur la COVID-19 dans les ‎prisons et les autres milieux fermés

13 mai 2020 DéclarationNous, dirigeants d’institutions qui s’occupent de la santé dans le monde, des droits humains et du développement, faisons cette déclaration commune pour appeler l’attention des dirigeants politiques sur la vulnérabilité particulière des prisonniers et des autres personnes privées de liberté face à la pandémie de COVID-19 et les exhortons à prendre toutes les mesures de santé publique voulues concernant cette population vulnérable qui fait partie de nos communautés.Sachant que le risque d’introduction de la COVID-19 dans les prisons ou les autres lieux de détention varie d’un pays à l’autre, nous soulignons qu’il faut éviter autant que possible la survenue de la maladie dans ces lieux et garantir que des mesures de prévention adéquates soient appliquées afin d’adopter une approche répondant aux besoins de chaque sexe et d’éviter des flambées de COVID-19 de grande ampleur. Nous soulignons aussi qu’il faut mettre en place un système de coordination actualisé réunis…

Allocution liminaire du Directeur général de l’OMS lors du point ‎presse sur la COVID-19

11 mai 2020‎ Dr Tedros Adhanom
"Ce sont désormais plus de quatre millions de cas de COVID-19 qui ‎‎ont été dénombrés de par le monde." 

Au cours de la semaine qui s’est écoulée, plusieurs pays ont ‎‎commencé à assouplir progressivement les obligations de rester ‎‎chez soi et les autres mesures de restriction imposées. ‎ Les pays avaient pris ces mesures drastiques, parfois appelées ‎‎confinement, pour réagir face à une transmission intense. ‎ Beaucoup ont mis cette période à profit pour accroître leur ‎‎capacité de test, de recherche, d’isolement et de prise en charge ‎‎des malades, ce qui constitue la meilleure solution pour suivre le ‎‎virus, en freiner la propagation et diminuer la pression qui pèse sur ‎‎les systèmes de santé. ‎ La bonne nouvelle, c’est que ces mesures ont largement contribué ‎‎à ralentir le virus et, au final, à sauver des vies.‎ Cependant, des mesures aussi strictes ont un coût et nous sommes ‎‎conscients que ces confinements ont eu de profondes ‎‎répercussio…

L’OMS soutient une médecine traditionnelle reposant sur des éléments scientifiques probants

04 mai 2020 Brazzaville – L’Organisation mondiale de la Santé (OMS) accueille favorablement les innovations à travers le monde, y compris le recyclage des médicaments, des produits issus de la pharmacopée traditionnelle et la mise au point de nouvelles thérapies dans le cadre de la recherche de traitements potentiels de la maladie à coronavirus 2019 (COVID-19). L’OMS reconnaît que la médecine traditionnelle, complémentaire et alternative recèle de nombreux bienfaits. L’Afrique a d’ailleurs une longue histoire de médecine traditionnelle et de tradipraticiens de santé qui jouent un rôle important dans les soins aux populations. Des plantes médicinales telles que l’artemisia annua sont considérées comme des traitements possibles de la COVID-19, mais des essais devraient être réalisés pour évaluer leur efficacité et déterminer leurs effets indésirables. Les Africains méritent d’utiliser des médicaments testés selon les normes qui s’appliquent aux médicaments fabriqués pour les populations d…

Les dirigeants mondiaux s’unissent pour veiller à ce que chacun, partout, ait accès aux nouveaux vaccins, tests ‎et traitements contre la COVID-19‎

Rassemblement inédit de chefs d’État, d’institutions et d’entreprises pour sceller un engagement à accélérer le ‎développement et la mise disposition pour toutes les populations
24 avril 2020 Communiqué de presse
Les chefs d’État et des dirigeants de la santé mondiale ont pris aujourd’hui un engagement sans précédent à œuvrer ensemble pour accélérer le développement et la production de nouveaux vaccins, tests et traitements contre la COVID-19 et en garantir l’accès équitable à l’échelle planétaire.
La pandémie de COVID-19 a déjà frappé plus de 2,4 millions de personnes et coûté la vie à plus de 160 000 d’entre elles. Elle prélève un très lourd tribut sur les familles, les sociétés, les systèmes de santé et les économies dans le monde et, tant que ce virus menacera un pays, c’est le monde entier qui sera en péril.

Dans ce contexte, nous avons un besoin urgent de vaccins, de produits de diagnostic et de traitements novateurs contre la COVID-19, tout en suivant les mesures en place pour ga…

Gare aux réactions allergiques et empoisonnements au temps de la COVID-19!

Les empoisonnements liés aux nettoyants et aux désinfectants ont augmenté aux États-Unis le mois dernier alors que la pandémie mondiale a déclenché une précipitation irréfléchie pour tout désinfecter.

 Les appels aux centres antipoison d'État et locaux liés aux nettoyants et aux désinfectants ont augmenté de 20% au premier trimestre pour atteindre 45 550, selon les données des Centers for Disease Control and Prevention des États-Unis.  Les plaintes comprenaient un essoufflement dû à l'inhalation et des étourdissements et des vomissements dus à l'ingestion.
Les appels aux centres antipoison ont fortement augmenté au début de mars 2020 pour les expositions aux nettoyants et aux désinfectants », selon le rapport hebdomadaire du CDC sur la morbidité et la mortalité.  Bien que l'augmentation ait touché tous les groupes d'âge, les enfants de 5 ans et moins ont été touchés de manière disproportionnée.
 Une femme adulte décrite dans le rapport a développé des difficultés resp…