Skip to main content

Comment faire l’amour à partir du troisième âge sans s’époumoner ! (Suite et fin)

Comment faire l’amour à partir du troisième âge sans s’époumoner (Cliquez pour la première partie)


Par Carl Gilbert,MD (2ème partie et fin)


“ je suis vieux”; « je me sens vieux », » je suis devenu vieux », ce sont là des propos qui dénotent, à notre avis, une sorte de résignation, une attitude déterministe  face au vieillissement. En effet, il est bien des fois douloureux de vieillir sous le regard des autres en voyant diminuer presque toutes nos capacités , en ayant peur d’être malade, de devenir un fardeau pour les autres.

Vieillir n’a pas que des aspects négatifs, bien au contraire. Car, au lieu de dire que « je suis vieux ou je me sens vieux », nous pouvons tout autant dire que « je me fais vieux »: ce qui implique une participation active, personnelle, à notre avis, au processus du vieillissement, une participation volontaire, seule capable d’altérer ou diminuer en quelque sort l’intensité de ce déterminisme qui nous pèse comme un lourd fardeau. On doit négocier son "vieillir", se déprendre de cet étau.

"On doit négocier son "vieillir", se déprendre de cet étau."
Si le vieillissement est le fait de vieillir ou d'avoir vieilli, d'avancer en âge, de s'affaiblir en perdant progressivement ses forces physiques ou morales, ses capacités intellectuelles, nous, en tant qu’humains qui, depuis que le monde est monde, ont toujours fait ou défait divers aspects de la réalité, pouvons faire de même avec le vieillissement.  Celui-ci est pourtant un « processus qui tend à se développer; et vieillir en bonne santé devient un privilège de plus en plus répandu. »

Ne soyons pas de ceux qui évoquent la fatigue, le manque d’envie, ont tendance à adopter les comportements les plus traditionnellement liés à l'image de la vieillesse! En rejetant donc cette image vieillotte, d’une manière intelligente, gracieuse et sans frustrations, on peut faire l’amour, avoir du sexe sans s’époumoner :
Les exercices Kegel




L'auteur de cet article dansant une chanson sur Wii avec ses filles
  •          Soit en évitant toute prise de poids avec bedaine au moyen d’exercices réguliers qui augmentent le flot du sang destiné au pénis. Les orgasmes dépendent d’une série de muscles à travailler ensemble. Si ces muscles sont plus forts, il va de soi que votre orgasme sera meilleur.  L’exercice peut aider à maintenir et même augmenter le niveau de l’hormone testostérone dans votre corps, la testostérone étant également un élément essentiel pour avoir une bonne érection. Et ne pense-t-on pas également--soit dit en passant-- que « les hommes qui prennent du poids avec l’âge finiront par perdre un certain pourcentage de leur appareil génital, recouvert par une couche de gras et que « … pour réduire alors l'effet du collagène, il vaut mieux éviter la prise de poids surtout autour du ventre. »?
  •          Soit en adoptant des modes d’exercice plus mondains comme la dance, le yoga, le Wii Workouts, etc.
  •          Ou bien en s’inscrivant à l'un des clubs de santé qui, de par leur experte supervision, vous conduiront au septième ciel sans que vous soyez fatigués :

 Car, « De même qu’une vie sexuelle régulière et épanouie est excellente si l’on veut rester en bonne forme physique, une bonne forme physique est absolument bénéfique pour une vie sexuelle épanouie. Un cercle vertueux où le plaisir règne et où jamais le bonheur ne s’essouffle à condition de se plier à quelques efforts physiques, quelques entraînements transpirants pour devenir un sportif de haut niveau à tous les niveaux. » Sans oublier une bonne santé psychologique, dénuée de stress capable, lui aussi,  de causer la dysfonction sexuelle et la sensation d'épuisement au cours de l'acte sexuel ou de toute autre activité humaine.


Carl Gilbert, MD
__________________

Liens relatifs:

Comments

Popular posts from this blog

L'impotence chez l'homme, ses causes et son traitement

Aujourd’hui nous allons aborder un sujet vieux comme le monde, lequel a le potentiel de soulever la curiosité des lecteurs des deux sexes vu qu’il peut affecter les rapports existant entre un homme et une femme. Nous voulons parler de l’impotence qui fait partie de la dysfonction sexuelle masculine. Du fait de la nature embarrassante et la honte que subissent les patients, le sujet est resté tabou pendant longtemps.


L’impotence ou dysfonction érectile est une anomalie qui se caracterise par une incapacité répétée d'avoir une érection ou de la maintenir suffisamment durant le coït ou acte sexuel. Pour cerner le phénomène dans un contexte linguistique et socio-culturel, en créole, en parlant de ce probleme on dit que l’individu « pa genband » ou bien « pèdi band li ». Le terme « bander »existe aussi en français pour désigner une érection. De plus, en Haiti, il y a ceux ou celles qui croient que de la magie ou de la sorcellerie faite par une femme jalouse peut rendre son homme impoten…

Comment faire l’amour à partir du troisième âge sans s’époumoner

Par Carl Gilbert, MD (1ère partie)

Le vieillissement est un phénomène ou pour mieux dire un processus qui a préoccupé l’homme ou la femme depuis que le monde est monde.
En effet, on n’a pas besoin d’être un mandarin ou bien comme on dit en anglais avoir un degré en "rocket science" -Sciences des fusées–pour savoir que depuis longtempsle vieillissementnous a tous affectés. Ceci, depuis l’antiquité quand des gens ou des écrivains comme Hérodote, au Ve siècle avant Jésus-Christ, Callisthène dans son roman d’Alexandre au IIIe siècle et même le prêtre Jean, un personnage mythique, au XIe et XIIe siècle, auraient évoqué dans leurs écrits différentes notions de la fabuleuse ou fameuse fontaine de jouvence(fontaine de la vie ou fontained’immortalité) en vue de refouler en quelque sorte le vieillissement qui inéluctablementfrappe l’humain et tous les autres vivants voire la matière.
Ubiquitaire parce qu’ilfrappe toutes les cellules, les tissus et les organesd’une être vivant sans exce…